jeudi 12 juin 2014

CHRONIQUE : LE CHÂTEAU DES ETOILES


1868, la révolution industrielle se poursuit dans toute l'Europe et l'expansion pangermaniste de la Prusse vise les principautés voisines. Le charbon et la poudre à canon saturent l'atmosphère pendant que certains rêvent d'explorations lointaines, d'air pur et d'éther, cette substance quasi magique. C'est le cas de Claire, qui disparaît lors de son ascension en ballon pour atteindre 11000 mètres.  Son mari et son fils Séraphin se lancent à sa recherche après avoir reçu une étrange invitation.

video

Après ce premier volume d'introduction, qui présente les contextes historique et familial ainsi que le but de l'aventure,  deux autres volumes paraîtront rapidement. La parution en feuilleton rappelle la diffusion des romans de Conan Doyle ou Jules Verne dans les quotidiens du XIXème siècle.
Le récit rythmé s'inspire des œuvres de Jules Verne. Le lecteur retrouvera dans Le Château des étoiles le souffle de la science fiction du célèbre nantais. Alex et Alice nous livrent un bel ouvrage. Le grand format et le découpage permettent d'apprécier le dessin mais aussi de prendre de la hauteur. La couleur à l'aquarelle légèrement délavée fait écho à l'éther et à la poésie du récit. Le lecteur adulte sera sensible au côté steampunk de l'ensemble. 
La présentation très originale sous forme de quotidien ainsi que les annexes de la quatrième de couverture sont particulièrement attractives. La fréquence de diffusion des épisodes permet de tenir en haleine le lecteur sans risquer de le lasser..
Petits et grands se retrouveront autour de ce journal mi quotidien, mi carnet de bord.